APEEIMC

Logo apeeimc 2010

__________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Notre combat. L’APEEIMC est née à la suite du constat du manque d’information des parents dès l’annonce du handicap (Aide de la CAF, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), loisirs, scolarité, Sécurité sociale, logement, etc.).

Nous réalisons depuis plus de 14 ans des actions pour améliorer la vie des enfants en situation de handicap et des familles.

Nous œuvrons pour développer l’aide au «Temps de répit » en organisant des sorties familiales qui nous permettent d’échanger sur nos difficultés  du quotidien, de rompre l’isolement mais surtout de se détendre (Des weekends "Répit" à EUROPAPARK, une croisière en bâteau pour les mamans,, etc...)                   

Nous voulons développer une politique sportive favorisant l'inclusion des enfants en situation de handicap dans les Clubs sportifs en milieu ordinaire. Nous voulons une véritable "révolution culturelle" dans le monde du sport.   

Nos objectifs prioritaires sont 

  • apporter aux enfants en situation de handicap et à leur famille des réponses et solutions à leurs questions (Logement, Loisirs, scolarisation, Projet de vie, Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH), Prestation de Compensation du Handicap (PCH),  etc.) 
  •  sensibiliser au handicap les administrations, les centres de loisirs, les crèches, les écoles, les clubs de sport en milieu ordinaire …
  • apporter les moments de répit (séjour famille, sorties, etc.) car le quotidien des familles ayant  un enfant en situation de handicap n’est pas «un long fleuve tranquille
  • organiser des journées d’études/des forums pour informer et pour sensibiliser sur le handicap

Nous souhaitons poursuivre dans cette voie pour obtenir "LES MEMES DROITS POUR TOUS LES ENFANTS" et améliorer le quotidien de chacun. 

 

 

Venez nous rejoindre sur notre page FACEBOOK

https://www.facebook.com/Apeeimc/

 

 

 

 

RAPPEL

Changement d adresse

APEEIMC - 11 Rue des Sports - 67115 PLOBSHEIM

_________________________________________________________________________________________________

ACTUALITE (Octobre 2019)

En France, 8 à 11 millions de personnes soutiennent un proche en perte d’autonomie pour des raisons liées à l’âge, un handicap, une maladie chronique ou invalidante. Leur nombre ira croissant dans les années à venir : sur le seul champ des personnes âgées, il y aura trois fois plus de personnes de plus de 85 ans en 2050.

Qui sont les aidants en France, et quelles problématiques rencontrent-ils ?

Les chiffres clés à retenir :

8 à 11 millions d’aidants en France. environ 1 Français sur 6.
Baromètre 2019, Fondation April et BVA

90 % aident un membre de leur famille, dont 52 % un de leurs parents.
Baromètre 2019, Fondation April et BVA

37 % des aidants sont âgés de 50 à 64 ans.
Baromètre 2019, Fondation April et BVA

57 % sont des femmes.
Baromètre 2019, Fondation April et BVA

8 aidants sur 10 ont le sentiment de ne pas être suffisamment aidés et considérés par les pouvoirs publics.
Baromètre 2017, Drees et BVA

Les aidants font part de difficultés à concilier leur rôle avec leur vie professionnelle pour 44 %
Baromètre 2017, Carac et Opinion Way

31 % des aidants délaissent leur propre santé.
Baromètre BVA APRIL 2018

 

https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/agir-pour-les-aidants/article/strategie-de-mobilisation-et-de-soutien-des-proches-aidants-2020-2022

 

La stratégie de mobilisation et de soutien 2020-2022

Le Premier ministre a chargé Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, de travailler à l’élaboration d’une stratégie de mobilisation et de soutien en faveur des aidants.
Élaborée avec les représentants des proches aidants, elle vise à répondre directement à leurs besoins et a pour objectifs de :

  • reconnaître leur rôle de proches aidants pour une société plus solidaire et adaptée à la perspective d’une forte hausse de la perte d’autonomie ;
  • améliorer la qualité de vie des proches aidants en éliminant les difficultés qui compliquent leur quotidien.
La stratégie a été révélée le Mercredi 23 octobre 2029.
Retrouvez ici le dossier de presse.

Elle comporte 17 mesures clés, s’adressant directement aux proches aidants, avec notamment des mesures phares telles que :
✅ la mise en place d’une ligne téléphonique d’écoute anonyme, de partage, d’information et d’orientation
✅ le déploiement d’un réseau de lieux d’accueil physique pour tous les aidants
✅ le développement de maisons de répit sur l’ensemble du territoire
✅ l’indemnisation du congé de proche aidant dès le mois d’octobre 2020, qui entrainera automatiquement des droits à la retraite sans formalité à accomplir
✅ plus de souplesse dans l’utilisation des congés spécifiques de courte durée auprès des employeurs
✅ des mesures pour prévenir la santé des jeunes aidants (- 25 ans) afin de mieux les épauler

 

 

L'APEEIMC va mettre en place un groupe de travail sur la thématique des aidants et du répit

Si vous êtes intéressés pour y participer merci de nous en faire part par retour de mail : apeeimc@orange.fr

 

_______________________________________________________________________________________

 

FAIRE DU KARATE AVEC UN HANDICAP

"Tout est possible !"

 

Karate chatenois

Club de Karaté de CHATENOIS

 

Nous voulons développer une politique sportive favorisant l'inclusion des enfants en situation de handicap dans les Clubs sportifs en milieu ordinaire. Nous voulons une véritable "révolution culturelle" dans le monde du sport.  

 

ACTUALITE 2019

 

TEMPS DE REPIT/APPEL A SOUTIEN 

La

 

L’Association parentale d’entraide aux enfants atteints d’une infirmité motrice cérébrale (APEEIMC) a le projet d’organiser un week-end de détente et de convivialité à Europa Park à Rust, au printemps prochain, pour cinq familles (soit environ 16 personnes, dont deux accompagnateurs).

L’APEEIMC est une petite association réunissant des familles ayant un enfant en situation de handicap. Depuis sa création, l’association a pu constater l’existence de nombreuses ...difficultés rencontrées par les familles. Parmi celles-ci, le manque d’un temps de répit. Les contraintes liées au handicap ne facilitent pas la vie quotidienne pour les parents. Il est d’autant plus important pour eux de vivre autre chose que leur quotidien et il est fondamental que les parents d’enfants en situation de handicap puissent se reposer de temps en temps et refaire le plein d’énergie. Le handicap conduit nombre de mères à arrêter leur activité professionnelle et fait baisser les revenus du ménage. Résultat, les vacances/sorties familiales sont moins fréquentes.

L’association en appelle à la solidarité pour boucler le budget de cette opération, estimé à 3 000 €. Pour tout renseignement : apeeimc@orange.fr / 06 10 04 03 91

Etablissement d’un reçu fiscal pour les dons

UN GRAND MERCI PAR AVANCE POUR VOTRE SOUTIEN

 

 

 

 WEEK-END "REPIT"

 

Week-end "répit" pour les familles

 

à EUROPA PARK ... 

Colosseo  Europa park 6  Monsieur auguste

   

              

Week-end "répit"

pour les mamans 

Avec    Croisi europe portes ouvertes 2014 png 2

 

                 

 

Faire un don

Nos recherches de financements pour

 Continuer à proposer des week-ends/des journées « Famille » (Parents – fratrie)

IMPORTANT :

Lors de nos sorties nous prenons toujours des accompagnateurs pour la prise en charge des enfants pour que les parents puissent un peu s’évader.

Imagesrmy6pa05 Pour les dons nous établissons des reçus fiscaux

 
 
 
 
 

NOTRE ACCOMPAGNEMENT
 
 
 
ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR A L'EMPLOI DES PARENTS
AYANT UN ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP
 

Dans le cadre de nos activités associatives, nous avons maintes fois constaté les difficultés que rencontrent les parents d'enfants handicapés lorsque, après une période consacrée exclusivement à leur enfant en situation de handicap, ils souhaitent retourner à une vie professionnelle. Ce constat est confirmé par bien d'autres acteurs du domaine du handicap. Ces difficultés sont principalement de deux ordres, celles liées à l'activité professionnelle elle-même et celles liées aux conditions périphériques à l'emploi.

Les freins au retour  à l’emploi

Difficultés liées à l'activité professionnelle :

- durée d'inactivité professionnelle

- perte de compétences due à la durée d'inactivité

- perte de certaines habitudes de travail

- contrainte éventuelle en termes de disponibilité pendant les heures de travail

 

Difficultés liées aux conditions périphériques à l'emploi :

- Coût  des modes de garde (entre 18 et 25 euros /heure)

- insuffisance des places d'accueil des enfants en situation de handicap dans les structures de loisirs/périscolaire/chez les assistantes maternelles

- Contrainte d’horaire dans les prises en charge thérapeutique de l’enfant en situation de handicap

- Scolarisation de l’enfant en situation de handicap à temps partiel (Voir même que quelques heures par semaine)

Conséquence de cet arrêt d’activité professionnelle

- Effet de fragiliser, sur le plan financier, des familles dont l’équilibre est déjà bien ébranlé par la survenue du handicap dans leur vie.

- Elle fragilise également les personnes arrêtant leur activité professionnelle, sur le plan de leurs droits à la retraite.

- Elle a des conséquences très importantes en termes d’isolement social de la famille.

- Elle a des conséquences sur la vitalité de notre économie. Elle prive notre société de forces vives, dans l’ensemble des champs de l’économie car le handicap touche toutes les classes sociales

 

L’ensemble de ces difficultés évoquées plus haut ne sont qu’une partie de l’ensemble des obstacles que les parents rencontrent dans leur parcours de vie avec leur enfant pas comme les autres, mais cela suffit déjà pour illustrer ce qu’ils nomment, presque tous, le parcours du combattant.

D'après les témoignages de parents, des dispositifs de droit commun d'accompagnement vers l'emploi n'apparaissent pas toujours en capacité de tenir compte de ces freins dans la prise en compte de ces situations spécifiques.

 

L'APEEIMC propose de créer un dispositif de soutien au retour à l'emploi des parents d'enfants handicapés, en complémentarité avec les dispositifs de droit commun, couvrant l'ensemble du département du Bas-Rhin.

Ce dispositif ne vise pas directement l'accès à l'emploi en tant que tel, qui reste de la responsabilité des dispositifs de droit commun, mais il s'attache à réduire, voire éliminer les freins liés aux conditions périphériques d'accès à l'emploi.

 OBJECTIF

 

Favoriser le retour à l’emploi des parents ayant un enfant en situation de handicap, en prenant en compte leur situation spécifique.

Les prestations proposées visent à soutenir les parents dans leurs démarches, sans se substituer et en visant le plus possible leur autonomie dans l'élaboration et la mise en œuvre de leurs projets.