Written by Bien être Views: 22

Comment gérer les angoisses du soir chez un enfant ?

enfant qui dort

L’anxiété est une émotion normale qui peut apparaître chez toute personne à différents moments de la vie. Pour les enfants, il peut être particulièrement difficile à gérer, surtout lorsqu’elle se manifeste la nuit. Si votre enfant souffre d’anxiété nocturne, il y a certaines astuces que vous pouvez utiliser en tant que parent pour l’aider à la surmonter.

Parlez à votre enfant de son anxiété

L’achat d’un matelas et d’un sommier enfant constitue une solution appropriée pour rendre meilleure la qualité de sommeil de votre enfant. Toutefois, lorsqu’il est atteint d’angoisses, il est important de parler avec lui de son anxiété nocturne. Ceci l’aide à la comprendre et à la surmonter. Voici quelques conseils pour entreprendre avec votre enfant une telle discussion :

  • rassurez votre enfant, expliquez-lui qu’il est en sécurité et que toute personne se sent parfois anxieuse ;
  • aidez votre enfant à identifier ses peurs spécifiques et n’hésitez pas à l’aider à élaborer un plan pour faire face à ces moments difficiles ;
  • encouragez votre enfant à exprimer ses sentiments et ressentis émotionnels.

Parler de son anxiété aide votre enfant à se sentir plus en contrôle et peut faire diminuer progressivement l’intensité de sa peur. Faites savoir à votre enfant que vous restez disponible pour échanger à tout moment sur ses préoccupations qui peuvent entraîner de l’anxiété nocturne.

Article connexe :  Solutions naturelles pour lutter contre l'anxiété : 7 plantes médicinales efficaces

Aidez votre enfant à développer une méthode de relaxation

Il est important d’aider votre enfant à développer une routine de relaxation qu’il peut utiliser lorsqu’il se sent anxieux. Il existe de nombreuses façons de procéder, néanmoins certaines actions simples peuvent se révéler très efficaces.

À titre d’exemple, encouragez votre enfant à respirer profondément. Apprenez-leur à inspirer lentement et profondément par le nez et à expirer par la bouche. Cela aide votre tout-petit à détendre son corps et à calmer son esprit. Aidez aussi votre enfant à trouver une position confortable sur son couchage. Que ce soit allongé, assis ou debout, encouragez-le à trouver une position qui lui fait du bien.

Vous pouvez également le guider à travers quelques exercices de relaxation. Il existe de nombreuses pratiques que vous pouvez faire dans ce cadre. Certaines de celles-ci incluent la relaxation musculaire progressive et la visualisation.

Établissez une routine régulière au coucher

Pour établir cette routine, vous pouvez suivre les étapes suivantes.

Créez une routine au coucher et maintenez-la sur la durée

L’une des meilleures choses à faire pour aider votre enfant à surmonter son anxiété nocturne est d’établir une routine régulière au coucher. Une telle habitude, reprise de façon cohérente chaque jour, signale à l’enfant qu’il est temps de commencer à se détendre pour la nuit. Son organisme commence ainsi à se préparer au sommeil. Elle doit être simple et relaxante et peut inclure des activités telles que lire un livre ensemble, prendre un bain ou écouter de la musique.

Fixez-vous une heure de coucher régulière

Une autre démarche appropriée pour aider votre enfant à surmonter l’anxiété nocturne est de fixer une heure de coucher régulière. Mieux, il est crucial de s’y tenir résolument. Cela aide le corps de votre enfant à se mettre en situation de dormir à une certaine heure chaque nuit. Ce qui lui permet de s’endormir plus facilement et de rester dans cet état plusieurs heures. Si votre enfant refuse d’aller au lit au début, soyez patient et maintenez la routine jusqu’à ce qu’il s’y habitue.

Article connexe :  Quels sont les bienfaits de la musique pendant la grossesse ?

Créez un environnement de sommeil calme et accueillant

Pour y parvenir, assurez-vous que la pièce soit sombre et fraîche. Si la configuration de la pièce s’y prête, installez des stores, une veilleuse ou des rideaux pour garder la pièce aussi sombre que possible. Assurez-vous que la chambre n’est ni trop chaude ni trop froide. Une température adéquate aide votre enfant à se détendre et à s’endormir aisément.

L’autre approche est de retirer tout encombrement de la chambre de votre enfant pour qu’elle soit aérée et tranquille. Les jouets doivent être rangés dans des bacs ou des placards et rester hors de sa vue.

Si votre enfant a des craintes à propos de supposés monstres ou des fantômes dans sa chambre, abordez ces craintes de front. Soyez ferme pour lui faire comprendre qu’il n’existe pas de telles créatures dans le monde réel. Dites-lui que vous le protégerez toujours de tout ce qui pourrait lui faire peur la nuit.

Limitez la consommation de caféine et de sucre.

La caféine est identifiée comme un stimulant pour l’organisme humain. Pour les enfants, son ingestion peut signifier une anxiété accrue et des difficultés à s’endormir. Si votre enfant souffre d’anxiété nocturne, il est important de limiter sa consommation de caféine. Cette précaution porte non seulement sur le café et le thé, mais aussi les sodas, les boissons énergisantes et le chocolat.

Comme la caféine, le sucre reste également un stimulant qui affecte l’endormissement. Cela peut provoquer une hyperactivité et empêcher les enfants de se concentrer et de se détendre. Pour aider votre enfant à se calmer la nuit, limitez les collations et les boissons sucrées avant le coucher.

(Visited 22 times, 1 visits today)
Close